Houmous_018

Je ne voulais au départ vous livrer cette recette qu’après avoir fait mille et un essais de variations de matières grasses et de produits sucrants mais ces muffins sont si bons que j’ai envie de les partager avec vous sans plus attendre. Et puis j’ai un peu peur que mes essais de muffins ne soient qu’une mauvaise excuse pour en manger encore et encore !

Leur taille est parfaite et leur goût bien chocolaté vous permet d’être sustenté(e) en quelques bouchées seulement. Un ou deux muffins, c’est idéal pour le goûter des enfants (accompagné(s) d’un fruit, de préférence) ou pour le thé des mamans. Cela devrait aider ceux et celles d’entre vous qui ont besoin de recettes équilibrées (et/ou sans gluten et sans produits laitiers) et veulent proposer à leurs enfants une alternative aux goûters industriels.

J’ai trouvé la recette initiale (avec beurre) sur La Tartine gourmande, qui propose aussi un glaçage. Après mon expérience de cupcakes, je ne voulais pour ma part utiliser ni produits laitiers, ni sucre raffiné et me suis donc inspirée du gâteau mousseux au chocolat de Laurence Salomon en remplaçant une partie du sucre par de la confiture d’abricots (pour mon 3ème essai, je pense remplacer l’intégralité du sucre par de la confiture) et le beurre par des matières grasses végétales. 

Par ailleurs, suivant les « règles » de substitution établies par Cléa, j’ai remplacé le beurre, la première fois par de la purée de noisettes et de l’huile de colza et la deuxième fois, par de la purée de noisettes et du lait de soja. J’ai trouvé la 2ème fournée de muffins beaucoup plus onctueuse mais ils étaient au chocolat au lait (contrairement aux premiers, qui étaient au chocolat noir) et, n’ayant eu connaissance des proportions conseillées par Cléa que pour mon 2ème essai, j’avais été un peu chiche concernant l’huile dans le 1er essai. J’espère que vous me suivez ! Tout ça pour vous dire qu’entre l’huile végétale et le lait végétal, c’est à vous de choisir selon vos préférences. Et que les proportions que je vous donne sont les « officielles » qui suivent les règles de Cléa :  à vous, à nouveau, d’ajouter ou de soustraire selon vos goûts et l’effet désiré.

Muffins au chocolat et aux noisettes inspirés de La Tartine gourmande (sans gluten, sans produits laitiers)

Pour une douzaine de muffins

* 100g de chocolat noir à 65% (ou de chocolat au lait)
* 50g de purée de noisettes
* 50g de lait végétal (soja ou autre) ou 50g d’huile de colza ou d’olive
* 70 g de farine de noisettes ou de châtaignes (je n’ai toujours pas trouvé de farine de noisettes)
* 40 g de farine de sarrasin (disponible en GMS)
* 3 œufs
* 60g de confiture d’abricots
* 40g de sucre complet de canne complet

* Préchauffez le four à 180°C et remplissez les moules à muffins de caissettes en papier.***
* Faites fondre le chocolat.
* Pendant ce temps, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange double de volume et blanchisse.
* Ajoutez le chocolat, la purée de noisettes, la confiture d'abricots, l’huile ou le lait végétal, et mélangez doucement.
* Ajoutez les farines et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
* Remplissez les caissettes aux 3/4 et enfournez pendant environ 15 minutes. Sortez du four et laissez refroidir.

*** Avec mes préoccupations écologiques, l’eau que je dépense à laver mes moules en silicone - qui ne ressortent pas nickel du lave-vaisselle - me paraît être du gâchis. J’ai donc décidé d’avoir recours aux caissettes papier qui, elles, génèrent des déchets. Si vous avez une meilleure solution, je suis preneuse.

NB : Ces muffins doivent très bien se congeler : n’hésitez pas à doubler les quantités et à en congeler la moitié.