Juin_2009_045

Cette semaine, inspirée par Pascale et son jeu, « Trucs et astuces pour faire des économies en cuisine »,  j’ai décidé de vous parler d’un gadget écolo acheté récemment. Les deux mots, « gadget » et « écolo », peuvent paraître antithétiques mais c’est bien un gadget qui me permet de moins gâcher.

J’ai donc acheté de (jolies) ardoises magnétiques (rondes) à mettre sur mon frigo. Je m’y amuse à écrire le menu du soir (comme au restaurant !), à y noter mes idées de recettes pour la semaine mais aussi, et surtout, j’y note quels sont les restes à finir dans le frigo.

Car si les fraises du marché sont belles le vendredi matin, c’est une autre affaire le dimanche soir. Quant aux carottes qui traînent déjà depuis quelques jours, il serait grand temps de les cuisiner (alors je souligne « carottes » trois fois sur mon ardoise !). Et les plats faits maison dont il reste une pauvre portion après le dîner, si je suis de sortie le lendemain à midi, il vaut mieux un mémo pour que je pense à les écouler le surlendemain. Sans parler de la fin du pot de mascarpone qui est allé se cacher derrière la confiture et passerait aux oubliettes sans mon nouvel outil.

Je vous rappelle les chiffres accablants donnés par le CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs, basé à Bruxelles) : 1/4 de la nourriture produite au niveau mondial est jetée sans avoir été consommée… alors que 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation. Au total, en région wallonne, la production de déchets ménagers de cuisine s’élèverait à 132 kilos par habitant et par an.

Grâce à mes ardoises, tout ce qui finissait à la poubelle (avant que j’ai mon compost !) il y a quelques temps est maintenant dûment consommé. Oh, soyons honnête, il y a encore parfois des restes qui ne me tentent pas du tout et des légumes qui se sont tant affadis qu’ils ne sont plus bons à rien mais, l’un dans l’autre, j’arrive à moins gâcher d’aliments. En augmentant ma vigilance concernant le contenu du frigo, ces ardoises m’ont aussi permis de repérer quels aliments finissaient souvent à moitié perdus (les salades vertes, par exemple) et d’apprendre à les consommer autrement (les préparer tous dès le soir de l’achat ou en acheter moins ou moins souvent).

Que six petites ardoises soient si utiles à l’écologie, c’est quasiment de la magie !

Et vous, qu’avez-vous fait pour la planète cette semaine ?

Si vous êtes sur Lyon ou aux alentours, vous pouvez trouver ces ardoises (29 euros les 6  + 3 craies) chez Benoît Guyot (sur la Presqu’île ou à Marcilly d’Azergues). Sinon, vous pouvez les commander sur Internet. 4 ardoises me suffisant à noter contenu du frigo à finir + menu du soir + recettes de la semaine, la 5ème sert à inscrire les urgences (administratives, pratiques, de santé, etc) et la 6ème est sur mon congélo (encore une histoire de stocks). Quand je vous dis qu’elles sont utiles…

Si vous avez un blog et/ou si vous voulez vous aussi participer au jeu de Pascale,   « Trucs et astuces pour faire des économies en cuisine », c’est par là. La date limite est le 28 juin.