DSC01967

J'aime les blondes. J'adore les blondes. Surtout celles qu'on trouve sur nos étals en ce début d'automne, j'ai nommé les mirabelles. Ces jolies billes dont la couleur varie en fait du marron clair, lorsqu'elles sont très mûres, au rouge léger quand le soleil leur a un peu manqué, vont vous aider à affronter les températures qui baissent, inexorablement. Telles de grosses perles d'or, elles habillent le moindre plat en le parant de lumière et de chaleur. Imaginez un joli moule et dedans, une pâte à tarte colorée par le sucre roux : les drupes s'y allongent langoureusement, occupant toute la place. Elles s'y détendent (pour ne pas dire qu'elles s'y vautrent !), leur jus se répand et vient parfumer l'appareil à la pistache. Quoi de plus réconfortant ? 

DSC02003

Imaginez encore : une belle cocotte, des blondinettes qui s'acoquinent avec oignons, raisins secs, vinaigre de cidre et sucre roux (encore lui). Les voisins s'immiscent sous leur peau, leur faisant rendre un maximum de leur nectar. Le temps s'étire et les arômes se mêlent. Les pauvrettes ont perdu leur peau mais gagné en caractère : elles seront mangées avec une viande froide ou un bout de fromage à patte molle. C'est donc une chutney que je vous propose. Après celle aux pommes de Noël 2008, je reviens à la charge ! Et vous pouvez m'attendre au tournant fin décembre : les chutneys et moi, c'est pour la vie !

IMGP2083

Chutney de prunes

(comme vue dans le Elle à Table de septembre-octobre 2010)

Pour 3 à 4 petits pots

* 500 g de prunes (de la variété qui vous chante)

* 2 oignons, rouges de préférence

* 2 gousses d'ail

* 80 g de sucre de canne roux (non raffiné)

* 8 c.s. de vinaigre de cidre

* 30 g de raisins secs

* 2 c.s. d'huile d'olive

1 – Lavez les prunes, ouvrez-les en 2, retirez les noyaux et coupez-les en morceaux.

2 – Emincez les oignons et hâchez l'ail. Mettez-les dans une casserole avec le sucre, le vinaigre et l'huile d'olive.

3 – Faites cuire sur feu moyen en remuant régulièrement. EAT indique 20 minutes de cuisson, mais j'ai laissé le mélange sur le feu une bonne heure afin qu'il réduise et ressemble à une confiture très collante !

4 – Laissez refroidir et versez dans des pots préalablement stérilisés et hermétiques.

Et vous, que cuisinez-vous avec les prunes ?

La tarte aux prunes et aux pistaches a été réalisée en suivant la recette de Cléa (par ). 

Le croustillant de quetsches de Valérie ne doit pas être mauvais non plus !