Frites_panais___co

Ces frites sont dédicacées à trois petits Belges d'adoption et à leur maman. 

Il y a quelques jours, je me suis aperçu que mon frigo contenait du panais, des betteraves, du céleri-rave et des topinambours, tous produits pas très loin de chez moi (à part le panais). Si j’étais très contente à l’idée de disposer de tant de légumes racines locaux et de saison, il n’en fallait pas moins me mettre à l’ouvrage pour cuisiner ces bons produits de la terre. L’idée de frites cuites au four m’est revenue (comme j’en avais fait l’hiver dernier, sur la bonne idée de mon inspiratrice locale, qui se reconnaîtra…) et la recette repérée dans le livre d’Anne Brunner (celui dont je vous ai parlé ) m’est apparue comme la solution parfaite. Heureux compromis entre le réconfort d’un plat chaud et gourmand et l’envie de respecter l’équilibre alimentaire, ces frites mélangent féculent, légume et fruit sous la forme de Patates, Panais et Pommes (les 3P).

 Si les choses ne se présentaient pas au mieux après 20 minutes de cuisson (le temps et la température de cuisson indiqués dans le livre sont insuffisants), une fois le thermostat remonté et les frites dorées par cette chaude ambiance, j’ai pu me détendre. Sans façon aucune, j’ai servi les frites à même la plaque de cuisson, directement sur la table, afin que chacun se serve comme il le souhaite (non, on n'est définitivement pas dans Top Chef chez moi !). Il est rare que je m’exclame à longueur de repas combien je me régale de mon propre plat. Je suis plutôt du genre à penser à tout ce qui pourrait être mieux réalisé, plus gourmand, plus goûtu, mieux présenté, mieux assaissonné, etc. Pas cette fois. De notre petite famille, c ’est moi qui me suis le plus léché les babines, pour un plaisir relativement diététique, suivie d’une digestion légère, qui plus est. Bec sucré que je suis, j’ai été ravie par le fondant des pommes et le léger goût de banane du panais rôti. La cuisson au four, avec un soupçon d’huile d’olive, permet aux frites d’être croustillantes à l’extérieur et tendres à l’intérieur.

L’aspect ludique ne m’a pas non plus échappé : hormis les frites de pommes qui prennent une couleur plus brune (et sont aussi beaucoup plus molles), les frites de patates se distinguent mal des frites de panais (à condition de les avoir coupées de formes relativement identiques, évidemment). C’est donc la surprise en bouche garantie ! Un jeu pour le palais, qui n’est pas encombré par trop de gras ou trop de sel. J’en suis quand même arrivée à me demander si les frites de patates valaient encore le coup, vu leur goût un peu neutre comparé au panais. Mais c’est probablement l’alliance des 3P qui crée l’intérêt gustatif. Je veillerai cependant à augmenter les proportions de panais la prochaine fois. Je réessayerai aussi à l'occasion les frites de patates douces et, si mon humeur expérimentatrice persiste, je tenterai les frites de rutabaga de Pascale !

 Comme dans la recette originale, je n’ai assaisonné les frites qu’à la fleur de sel, et je les ai servies seules, sans sauce. Cela m’a paru parfaitement suffisant. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du miel et des épices, comme le propose Pascale iciSi vous avez le courage, vous pouvez aussi faire votre ketchup maison, suivant la recette d’Anne Brunner.

Frites de patates, panais, et pommes, rôties au four (comme vues dans "Recettes bio pour mes enfants" d'Anne Brunner)

Pour 3 à 4 personnes

* 200 g de patates

* 450 g de panais

* 2 pommes (environ 350 g)

* huile d’olive

* fleur de sel

1 – Préchauffez votre four à 210°C.

2 – Pelez patates, panais et pommes, coupez-les en forme de frites (toutes plus ou moins identiques, de préférence, cuisson… et aspect ludique obligent) et mettez-les dans un grand saladier.

3 – Versez 2 à 3 c.s. d'huile d’olive dans le saladier et mélangez les 3P à la main afin que chaque frite soit enduite d’huile. Rajoutez de l'huile si nécessaire. 

4 – Répartissez les frites sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Elles ne doivent pas se chevaucher (si vous doublez les proportions, il vous faudra donc utiliser deux plaques de cuisson). 

5 – Cuisez 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les frites soient dorées et bien cuites. 

6 – Saupoudrez de fleur de sel et servez immédiatement.

Et vous, faites-vous des frites maison ? 

PS : Aviez-vous suivi mon challenge des légumes-racines l’hiver dernier ? Je vous avais déjà parlé du panais, que j’avais cuisiné sous cette forme-là.

PS2 : Mais qu'ai-je donc cuisiné avec les betteraves, le céleri-rave et les topinambours ? Vous le saurez bientôt...