IMGP2871

Rien n'étant moins photogénique qu'un gratin de pâtes, je préfère vous montrer 

la jolie couverture du livre dont la recette est extraite.

Attention : cette recette s'auto-détruira à la fin du mois. Et ce n'est que raison quand on pense aux calories qu'elle nous fait absorber. Imaginez donc : 100g de cheddar, 100g de comté et 100g de gruyère, sans parler de la poitrine fumée. C'est simple, je l'ai surnommée la tartiflette aux pâtes tant elle évoque ce plat montagnard qui devrait être uniquement consommé aux retours de longues randonnée en raquettes.

Intolérants au lactose, sensibles au fromage en grande quantité, passez votre chemin. Je pense que je ne referai cette recette que si ma famille me soudoie, et pas plus d'une fois par an avec ça. Je ne l'ai moi-même pas tant appréciée que cela, du fait de sa richesse, mais quand je vois le succès qu'elle a eu avec les hommes de la famille, tous âges confondus, je m'en voudrais de ne pas la partager. Ça compensera la soupe péruvienne au quinoa, que je ne renie aucunement, mais qui semble ne contenter que les femmes de ce lectorat (y a-t-il des hommes pour me contredire ?..).

J'ai beaucoup de mal à imaginer que qui que çe soit parvienne à manger ce gratin en plus d'un burger du Camion qui fume *, à part un bûcheron canadien qu'on aurait affamé avant sa journée de travail. Prévoyez donc d'en servir de petites parts si c'est un accompagnement ou mariez-le à une salade s'il constitue le plat principal. Salade qui permettra de faire glisser" le gratin, une expression triviale mais si juste dans le cas présent.

Je me suis efforcée de respecter la recette, notamment sur la quantité de fromage, mais ai vraiment eu du mal lorsqu'il s'est agi de faire le roux, qui paraissait réduit à sa plus simple expression (du fait du peu de gras rendu par la poitrine ?). J'ai donc doublé les quantités de lait et de crème. Je n'ai en revanche pas ajouté de beurre à l'étape 5 : trop de gras tue le gras... Mais j'ai gardé ce beurre pour la chapelure, dont j'ai également doublé les quantités, les trouvant vraiment trop maigres. 

Gratin de coquillettes du Camion qui fume 

La recette initiale le donne pour 4 personnes en accompagnement. Je dirais donc 2-3 personnes en plat principal. 

* 200g de coquillettes (les miennes sont bio, de chez Carrefour)

* 100g de cheddar

* 100g de comté

* 100g de gruyère

* 80g de poitrine fumée

* 1 c.s de farine

* 4 c.s. de crème fraîche épaisse 

* 6 c.s. de lait

* 1/2 c.c. de noix de muscade râpée

* 20g de beurre

* 8 c.s. de chapelure

* sel 

1 - Faites cuire les pâtes al dente dans une casserole d'eau bouillante salée. Egouttez-les et passez-les sous l'eau froide afin d'arrêter la cuisson. 

2 - Râpez grossièrement les fromages, mettez-les dans un bol et mélangez-les (Si votre fromager est sympa, n'hésitez pas à lui demander de râper le fromage pour vous. Ce sera toujours ça de gagné en temps et en vaisselle.)

3 - Coupez la poitrine fumée en lardons très fins (même remarque que ci-dessus mais avec votre boucher, cette fois !). Mettez-les dans une cocotte (d'assez grande taille - cf suite de la recette) et faites-les cuire à sec jusqu'à ce qu'ils soient bien croustillants. Réservez-les sur du papier absorbant et gardez le jus de cuisson de la cocotte. 

4 - Préparez un roux dans cette cocotte en ajoutant la farine et en mélangeant énergiquement. Remettez la cocotte sur feu doux, laissez cuire pendant environ 10 minutes, ajoutez la crème fraîche et le lait puis fouettez. 

5 - Ajoutez les lardons tout en continuant à tourner et laissez sur le feu jusqu'à ce que le mélange épaississe légèrement. Incorporez ensuite petit à petit les fromages râpés ainsi que la noix de muscade tout en mélangeant . 

6 - Continuez à remuer jusqu'à ce que les fromages soient bien fondus et forment un mélange assez épais. Ajoutez enfin les coquillettes et mélangez bien.

7 - Préchauffez le four à 180°C.

8 - Faites chauffer le beurre dans une poêle et faites-y dorer la chapelure. 

9 - Metez les coquillettes dans un plat à gratin, saupoudrez de chapelure et faites cuire au four pendant 20 minutes. 

Et vous, quel est votre gratin d'hiver préféré, diététique ou pas ? Et qui a goûté le vrai gratin de coquillettes du Camion qui fume et peut nous en parler ?...

Burgers, les recettes du Camion qui fume * de Kristin FREDERICK

Editions Tana, octobre 2012, 19€

* Le Camion qui fume est un "food truck", c'est-à-dire un camion itinérant qui sert de la nourriture à emporter. Il est devenu un vrai phénomène depuis sa création en novembre 2011. Il sillone Paris et sert des burgers imaginés par Kristin Frederick, chef américaine formée à l'école Ferrandi.  

NB2 : Les gratins de pâtes que je préfère à Lyon sont ceux du Canut et les Gones (oui, toujours et encore eux !) et des Garçons Bouchers (servis en accompagnement de leurs viandes ou burgers).