sv

[This post is also available in English : click here.]

Il est des parcours qui laissent admiratifs. C’est le cas de celui de Séverine Brun, maman entrepreneure dans les Monts du Lyonnais. Je l’ai rencontrée un froid matin de février, bravant la neige pour me rendre chez elle, au hameau de la Pavière, à Mornant. Je ne savais alors que deux choses d’elles : qu’elle produisait des chutneys et qu’elle utilisait pour ce faire des fruits et légumes locaux. Il n’en fallait pas plus pour que la fan de chutneys que je suis, locavore qui plus est, souhaite la rencontrer illico. 

Souriante et accueillante, Séverine me raconte son parcours autour d’un thé. D’ingénieur informatique qu’elle était au départ, elle est devenue formatrice en sciences et en anglais dans une Maison Familiale des Monts du Lyonnais. A la faveur d'un licenciement économique et d’une deuxième grossesse, elle s’est interrogée sur son parcours professionnel et a souhaité chercher un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée en créant son propre emploi.

Montage chutneys 1

C’est ainsi qu’il y a tout juste 15 mois, quelques mois à peine après la naissance de son 2ème enfant, elle a monté sa SARL, La saison des voisines, qui commercialise les chutneys qu’elle fabrique. Pourquoi des chutneys ? Parce que c’est un produit original qui parle à l’anglophile qu’elle est et aux citadins avides de nouvelles saveurs que beaucoup d’entre nous sommes. Mais surtout parce qu’ils sont fabriqués à partir de fruits ou de légumes, des produits de la nature que Séverine a appris à respecter dès sa jeunesse en travaillant dans des exploitations agricoles.

La saison des voisines affirme son identité dans sa démarche locale, donc. Car tous les fruits et légumes que notre créatrice utilise viennent de producteurs des Monts du Lyonnais situés à côté de chez elle. Et quand on dit à côté, ce n’est pas exagéré : le premier d’entre eux, Gérard Brunet, est à 50m de sa maison ! C’est lui qui fournit les betteraves, souvent ramassées la veille de leur transformation, les oignons blancs, les tomates vertes et les courgettes. Les pommes, les poires et la rhubarbe viennent quant à elles de Saint-Didier-sous-Riverie, une commune du canton de Mornant. Il ne faut pas moins de 4 variétés, qui alternent selon les saisons (Duchesse, Williams, Comice et Louise Bonne pour les poires; Elstar, Pink Lady, Golden et Jonagold pour les pommes) pour produire un chutney pomme-poire tandis que le chutney de tomate verte met à l’honneur la Cœur de bœuf et la Cornue des Andes. 

Montage chutneys 2

Et si ces fruits et légumes ne sont pas bio - les exploitations étant souvent trop petites pour se lancer dans le parcours du combattant que représente l’obtention du label AB -  ils sont cultivés dans le respect de l’agriculture raisonnée. Un peu d’épices issus du commerce équitable, de vinaigre de cidre et de sucre non raffiné (mais environ 5% seulement) ajoutés dans l’immense chaudron du laboratoire mutualisé que Séverine utilise à Duerne et, quelques heures de cuisson à basse température plus tard, voici les jolis pots qui vous tendent les bras. Prêts pour une dégustation ? 

IMGP2894

Les petits pots croquignolets de Séverine ont chacun leur identité visuelle. Il en va de même pour les goûts et les couleurs. Le rouge profond du chutney de betterave tranche sur le kaki du chutney de tomate verte, qui n’a lui-même rien à voir avec la belle couleur ambrée du chutney de rhubarbe. Les épices varient aussi : citron et gingembre pour le chutney pomme-poire, curcuma pour la courgette, coriandre et quatre-épices pour la tomate verte et paprika  pour la betterave. A défaut d'avoir du foie gras sous la main (!), j'ai mangé mon poulet froid avec le chutney de betterave, mon préféré, que je mange à la cuillère tant j'aime ses petits morceaux finement coupés. Quant au chutney de tomate verte, je le sers avec du Comté : l'acidité du premier relève la pâte cuite du second. Le dernier né (dont la production sera relancée au printemps), à la rhubarbe, accompagnera élégamment un magret de canard ou le fromage de chèvre que j'ai hâte de retrouver au marché, quand la biquette aura fini son congé maternité !

Les chutneys de La saison des voisines sont en vente à l’Epicerie fruit, 54 rue de la Charité, Lyon 2ème , chez Scarole & Marcellin, 98 rue Béchevelin, dans le 7ème, ainsi que lors des ventes privées organisées par Séverine. Vous pouvez également commander vos chutneys sur la e-boutique : 3,40€ le pot de 60g et 5,50€ celui de 120g. Des paniers cadeaux sont disponibles pour vos occasions particulières.

Séduite par les produits de Séverine et accro à la betterave ces temps-ci, je souhaite faire gagner un pot de chutney de 120g à l’un ou l’une d’entre vous. Il vous suffira pour cela de répondre (dans les commentaires) à la question suivante : combien de fois la betterave apparaît-elle dans le blog depuis sa création et à quelles occasions ? Un tirage au sort aura lieu le mercredi 27 février à 21h. J'annoncerai le ou la gagnant(e) en fin de billet. Merci d'avance de votre participation ! 

Résultats du concours : Bravo à Agnès06 qui remporte le pot de chutney de betterave (dont mon bébé raffole autant que moi !). Agnès, peux-tu m'envoyer tes coordonnées postales par mail à aliessep@hotmail.com ? Merci à toi !  

DSC00417

Séverine Brun, la femme derrière les petits pots !

La Saison des voisines

Chemin de la grande Pavière


69440 Mornant

Vous pouvez contacter Séverine par mail ou via Facebook.

NB : Comme Séverine avait peur de s’ennuyer, elle a aussi lancé l’hiver dernier le Little Mornant Market avec deux autres créatrices. Attention, la prochaine édition aura lieu le 19 mai prochain.