les-salins façade

Crédit photo : lyonmag.com

Edit de juillet 2013 : Le brunch est dorénavant à 35€, toutes boissons comprises (eaux, jus de fruit, café et thé), sauf boissons alcoolisées, pour les adultes et 20€ pour les enfants. Raison de plus d'y aller ! 

En ce dimanche grisou où notre lave-vaisselle avait décidé de nous lâcher, l’idée de ne pas cuisiner pour le déjeuner ne pouvait que me séduire. Sortir avec les enfants et qui plus est, sortir prendre un brunch, une de ces activités que peu de parents semblent réussir à faire, me paraissait le Graal absolu. Depuis que j’ai des enfants, soit bientôt 6 ans, je n’ai eu l’occasion d’en tester qu’un seul, décevant, au par ailleurs super chic Hôtel Westin, à Paris, accompagnée d’une amie. Sauf que nos enfants, cette fois-ci, étaient bien avec nous, les bougres. Où donc bruncher en famille à Lyon ?

J’avais comme tout le monde découvert avec bonheur la carte des meilleurs brunchs lyonnais établie par MyLittleLyon mais il n’y était pas mentionné le brunch de cet établissement dont l'histoire récente pleine de rebondissements et la situation géographique dans le quartier Confluence, en pleine mutation, en font un lieu quasi-mythique à Lyon. Après un chef étoilé, Nicolas Le Bec, qui quitte l’été dernier le navire qu’il avait mis à l’eau, la Rue le Bec, sans demander son reste, c’est le MOF et chef étoilé Christian Têtedoie qui se retire du lieu rebaptisé Les Salins (en référence à son histoire) quelques mois seulement après son arrivée en tant que conseiller culinaire auprès de trois autres associés. Depuis le début du printemps, c’est Jean-Christophe Larose, patron du groupe Cardinal, qui a repris la barre. Il s’est adjoint les conseils du chef Frédéric Berthod (33 Cité), qui a lui-même propulsé en cuisine le chef Julien Ducoté, l’un de ses anciens collaborateurs.

Ouf ! Que de remue-ménage ! Mais qu’est-ce que ça donne pour les clients en cuisine ? Un esprit "brasserie qualitative"… qui se paie. Avec un prix de 50€ par adulte et 28€ par enfant (je ne sais pas si les moins de 5 ans paient, pas dans notre cas), ce brunch est probablement l’un des plus chers de Lyon, après celui du Pavillon de la Rotonde (60€) et avant celui du Hilton (40€). Il est servi de 11h à 15h, à volonté, avec une formule buffet et comprend une bouteille de vin pour deux personnes ainsi que toutes les autres boissons (café, thé, jus de fruits) à volonté également.

Terrasse Salins

Crédit photo : Les Salins

Pour nous qui sortons peu, et encore moins avec les enfants, ce prix m’a paru presque indécent… jusqu’à ce que je le déconstruise avec mon restaurateur de mari. D’abord, et c’est là le principal, tout était bon. Je ne suis pas une fan d’huîtres, n’avais pas envie de foie gras, ni même de saint-jacques ce jour-là, mais tous ces produits sont proposés, de même que du saumon fumé, du tartare de thon, des sushis, des makis, des nems et j'en passe. Il y en a pour tous les goûts. Les miens, à tendance végétarienne, m’ont davantage orientée vers les crudités, joliment présentées, les fruits frais tranchés ou en salade et les samoussas croquants avec leur sauce aigre-douce. Sans oublier le gratin de macaronis qui était crémeux et gratiné à souhait. Je me suis limitée sur les desserts, tous appétissants, mais ce n'est pas faute de choix. Entre la mousse au chocolat, les mini panacotta, les petits choux au praliné, autant vous dire que je n’ai pas pris de goûter ce jour-là et guère dîné non plus. 

Ce billet, contrairement à beaucoup d’autres, ne vous parlera pas de nourriture locale, ni de saison. Ce n’est clairement pas le souci principal des Salins. Leur volonté est de pérenniser l'affaire tout en satisfaisant le client. Pour moi, la quasi-végétarienne obsédée par l’anti-gaspi, mon brunch idéal n’est pas celui servi à volonté, sans souci des saisons mais je ne vais pas bouder le plaisir que j’ai pris aux Salins (et tire mon chapeau aux petites assiettes, qui empêchent de consommer à l'excès). Installée tranquillement dans un coin de l’immense salle, près du bac à poissons, j’ai pu apprécier le sourire de mon fils aîné faisant sagement la queue pour obtenir une barbe à papa (qu’il avait choisie plutôt qu’une crêpe ou une gaufre, ou encore du popcorn). Quand il n’était pas occupé à l’étage (dans l’ancienne salle de restaurant gastronomique, avec vue plongeante sur la Saône !) par une animatrice qui lui a proposé le choix entre dessin et maquillage, avant de lui offrir un petit cadeau avant de partir. Un enfant heureux fait un parent heureux, les commerçants le savent bien....

Mon bébé, bien calé dans la chaise haute qui lui immédiatement été mise à disposition, a pour sa part dévoré les carpes et poissons rouges... des yeux et n’a guère été perturbé par la musique lounge, ni par les denrées bien moins équilibrées que d’habitude que je lui ai proposées (ne pensez pas trouver purées ni compotes). Il ne marche pas encore mais babille parfois (très) bruyamment. Cependant, vu l’immensité de la salle et l’esprit familial qui y régnait, cela n’a dérangé personne - même pas moi ! A ce prix-là, il aurait mieux valu que je sois plus gourmande de produits de luxe  et mon fils moins occupé à s'amuser, mais nous sommes tous repartis repus et heureux. Dans un monde idéal, il faudrait pouvoir faire une grasse matinée et venir entre amis refaire le monde autour de ce brunch, sans contrainte de sieste. Pas de limite de durée, et guère de limite d’espace. Pensez donc : 2000m2 dedans (ma préférence va au sublime chai et son mur de tonneaux) et 1000m2 dehors, en bord de Saône. Le printemps vous appartient.

Et vous, où allez-vous bruncher à Lyon, en France et au-delà ? 

Les Salins

43 quai Rambaud

69002 Lyon

04 78 92 87 87

Brunch de 11h à 16h (il est prudent de réserver)