Purée patates douces

Quelle tristesse de vous parler d’une purée, qui plus est de légume racine, alors que l’été sera officiellement là dans moins d’un mois. Mais quelle délectation et quel réconfort que ce subtil arôme de vanille qui se dégageait de notre purée familiale en cet énième jour de pluie ! L’idée, bête comme chou, de parfumer ma purée m’est venue en lisant le hors-série de L’Ecolomag (un gratuit diffusé dans les magasins bio), intitulé L’Ecolomiam. 8 écolo-gourmands y présentent des recettes classées par saison. Cette recette-ci, répertoriée parmi les recettes d’automne (no comment...), a été partagée par Lina Charlot, "chargée d’enseignement en cuisine gastronomique végétarienne".

Lina préconise d’utiliser un thé aux fruits ou aux fleurs, qu’on laissera infuser dans le lait destiné à la purée. J’ai choisi du rooibos car ce n’est pas un thé à proprement parler : il est constitué de fins morceaux légèrement fermentés d'un arbuste rougeâtre (d'où son nom de thé rouge) qui pousse exclusivement en Afrique du Sud. J’aurais pu le prendre aux agrumes (cf. note en fin de billet) mais je l’ai préféré à la vanille, pour accompagner l’exotisme de la patate douce. Le rooibos est un thé aux arômes très subtilement boisés et terreux. Ne vous laissez pas rebuter par ces adjectifs : outre le fait qu'il est possible de le boire à toute heure du fait qu'il ne contienne pas de théine, ce thé est d'une grande douceur (qu'il soit à la vanille ou pas) et est bourré d'anti-oxydants. Même vanillé, il n'est pas écœurant et ses arômes un peu bruts compensent la saveur presque acidulée de la patate douce. 

Je n’ai rajouté ni sel, ni beurre, contrairement à ce que conseille la recette de Lina. Chez nous, on sale chacun de son côté, après préparation, et le moins possible, avec du sel aux herbes le cas échéant. Quant au beurre, une noisette ne peut pas vous faire de mal mais je n’en vois pas l’utilité tellement cette purée est onctueuse à souhait à l'état brut. Je retiens l'idée d'aromatiser une purée pour en dépasser le côté ménager et rustique. Je me prends dorénavant à rêver d'une purée de choux-fleurs au Earl Grey ou d'une purée de céleri à l'infusion de fenouil. 

Purée de patates douces au thé rooibos vanille

Pour 2 personnes

* 1 patate douce de taille moyenne

* 2 pommes de terre de taille moyenne

* 200 ml de lait

* 1 c.c. bombée de thé rooibos vanillé (j'ai utilisé celui de la marque Destination Premium, acheté chez Botanic, dans leur marché bio)

* 1 pincée de sel (facultatif)

* 1 noisette de beurre (facultatif)

1 - Faites cuire la patate douce et les pommes de terre à la vapeur pendant 15 à 20 minutes (vous pouvez également les faire cuire à l'eau si vous préférez). 

2 - Pendant ce temps, faites chauffer le lait avec le thé puis laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. (En fonction du thé que vous utiliserez, il sera nécessaire de ne pas prolonger indûment le temps d'infusion : certains thés peuvent développer une amertume s'ils sont infusés trop longtemps. Le risque est beaucoup moindre avec du rooibos.)

3 - Epluchez les patates et mixez-les dans un robot avec le lait (contrairement à la purée de pommes de terre, la purée de patates douces peut être mixée au robot sans que le résultat forme une espèce de colle). Servez sans tarder. 

Et vous, à quoi allez-vous l'aromatiser, votre purée ? 

NB : Mon thé du matin est depuis des années un rooibos aux agrumes. Je prends généralement la gamme Lumière d'étoiles de la marque Jardins de Gaïa. Quand je suis sur la Croix-Rousse, je me gâte en allant au Parti du thé m'offrir un de leur nombreux thés rouges aux agrumes. Je vous conseille le Rouge orangé (agrémenté d'oranges douces et sanguines) ou le Safari rouge (vanille, jasmin, bergamote, lavande). L'accueil est excellent : n'hésitez pas à demander à sentir les thés avant de les choisir. 

Le Parti du thé

5 rue d'Ivry

69004 Lyon (métro Croix-Rousse)

09 51 86 39 94