IMG_0370

Je ne connais la Corse que hors saison, en hiver ou juste avant la déferlante des touristes, en juin. Les deux terrasses dont je vais vous parler n’ont rien à voir l’une avec l’autre et c’est aussi pour ça que je les aime. Dans les deux cas, on y mange très bien, dans un cadre exceptionnel et avec un service professionnel. Il est fort à parier qu’elles sont prises d’assaut la saison venue. 

La première, celle du Bistrot, bénéficie d’un emplacement privilégié, sur le port de Porto-Vecchio. J’ai eu l’occasion d’y déjeuner ou d’y dîner à plusieurs reprises ces dix dernières années. Je m’attable chaque fois avec bonheur sous les arbres et leur ombre bienvenue, accueillie par un personnel courtois et sympathique. Décoration marine, parquet sombre, on se croirait à la proue d’un yacht du siècle dernier. Le thème anglais chic se décline aussi à l’intérieur : boiseries étincelantes, banquettes en cuir. Un havre de paix un tantinet en contre-haut de la foule et de l'animation du port, bien placé pour admirer les bateaux du port. 

La carte fait la part belle à la pêche du jour et, si le cœur vous en dit, vous pourrez casser votre tirelire et déguster homard et langoustine, tout droits sortis du vivarium du restaurant. Le choix est par ailleurs large en entrées comme en plats et les prix élevés sont amplement justifiés vu la qualité de la cuisine. Nous avons fait honneur à la carte avec le duo de poissons en carpaccio (18€), le confit d’aubergine (15€), fondant à souhait, et le risotto de langoustines (17€), riche en arômes mais qui aurait mérité quelques minutes de cuisson supplémentaires. L’escalope panée (24€) vaut le détour rien que pour les frites qui l’accompagnent et les enfants ne nous ont guère laissé l’occasion d’apprécier nos desserts, parfaitement à leur goût aussi (nougat glacé à 10€ et tiramisu spéculoos à 9€) ! Accompagnez tout ça d’un Toraccia rosé (19€) et il ne vous reste plus qu’à rentrer faire la sieste avant d’aller à la plage à la fraîche !

Logo Cabanon Bleu

La deuxième terrasse n’a rien à voir avec celle du Bistrot. Nous ne l’avons découverte que le dernier jour des vacances et c’est bien dommage. Le Cabanon Bleu n’est un secret pour personne dans le coin, surtout les autochtones, même si on y accède par un chemin de terre improbable qui se termine entre deux étangs. La plage sur laquelle débouche ce chemin vaut toutes les plages des Caraïbes : l’eau y est translucide ou se décline sous tous les tons de turquoise, la plage est immaculée. On se croirait au bout du monde alors qu’on est simplement à Saint-Cyprien, à quelques encablures du port de Porto-Vecchio, en direction du nord.

Le lieu se mérite donc, même si l’accès par la mer doit être plus facile. J’ai craint un moment un côté un peu bling bling mais le service par une brigade de jeunes filles en combinaison d’été et de jeunes gens en short m’a rassuré par son côté familial et souriant. Passez la boutique aux vêtements plus jolis les uns que les autres… mais inabordables en temps de crise, et asseyez-vous à l’ombre, dans ce décor immaculé (tout y est blanc), face à la mer.

Je n’ai pas pu aller à la rencontre du chef, Lionel Soulié, mais je le regrette tant sa cuisine m’a épatée par sa sophistication, dans des conditions pas évidentes (cuisine exigüe, groupe électrogène). J’ai fondu pour et avec l’aubergine corse façon "Tante Fortune" (14,5€), aussi divine que le cadre, et n’ai pas résisté à la tentation en picorant l’antipasti infarinato de Gilbert (des fruits de mer enfarinés, frits, 18,5€), remarquables de croquant et pas gras pour deux sous. Une friture qui ne démériterait pas face au fritto de calmars  de Maurizio (à déguster sur une autre terrasse que je vous ai recommandée l’an dernier). Pas besoin de plat après des entrées pareilles, surtout accompagnées de focaccia (14€), beaucoup moins marquante. J’ai fini en beauté avec la tarte aux 2 citrons revisitée à la corse (avec des canistrelli, évidemment ! 13€). Un café, l’addition et la baignade nous tend les bras pour nos dernières heures en Corse. Délectable… et inoubliable !

Et vous, où sont les terrasses de vos vacances d'été ? 

Retrouvez toutes les terrasses de l'été que j'ai testées pour Bulle & Blog en cliquant ici

Le Bistrot du Port

Port de Plaisance – quai Pascal Paoli

20137 Porto-Vecchio

04 95 70 22 96

Ouvert tous les jours, midi et soir, en été. Les appeler pour connaître les horaires hors saison.

Le Cabanon Bleu

20137 Saint-Cyprien

06 11 69 00 56

Ouvert tous les jours, midi et soir, de fin mai à fin septembre