Fleur de fraisier 2

Fleur de fraisier du potager

Le mois de juin est passé comme sur avance rapide entre les apéros de toutes sortes, la fête du judo et la kermesse de l’école. Je ne pensais pas pouvoir parvenir à saturation de pâtisserie mais c’est bien ce qui est arrivé avec mon gâteau au yaourt, pourtant adoré, fait 7 fois en l'espace d'un mois, dans toutes les variantes imaginables ! Il a été particulièrement apprécié sous la forme de muffins à la confiture de poires et cardamome (merci la Saison des Voisines !), poudre de noisettes et pralin. Un petit break jusqu’à la rentrée et le plaisir de le faire sera revenu. 

Après ce mois de juin en mode TGV où le beau temps s’est montré bien capricieux, j’aspirais, comme nous tous, à l’arrivée de l’été et de sa chaleur. Nous avons été plutôt bien servis, d’autant que nous avons commencé le mois de juillet en Corse, à Porto-Vecchio. Je vous réserve un billet sur le sujet, à venir prochainement… En attendant, j’en profite pour partager mes coups de cœur de ces dernières semaines.

A commencer par l’association Les Compostiers, à propos de laquelle j’ai lu un article très intéressant dans Rue 89. Cette association s’est spécialisée dans l’accompagnement de projets de compostage collectif dans le Grand Lyon. Parti d'une expérimentation dans le 7ème arrondissement en 2009, le projet a essaimé et ce sont quelque 25 composteurs de quartiers qui sont maintenant installés dans toute la ville. Moi qui suis obsédée par le tri des déchets, ne peux que saluer cette belle initiative... et me mettre moi-même enfin à composter plus régulièrement (à l'aide notamment de ce guide, utile à tous). 

SI je n'ai pas fait ma cure annuelle de brocciu en Corse - ne comprenant notamment plus grand chose à sa saison tant les réponses qu'on m'a données ont été variées - j'ai salivé en entendant Luc Falco, chevrier de son état, parler de la brousse du Rove dans l'émission de radio de François-Régis Gaudry, On va déguster. Ce fromage frais, élaboré exclusivement à partir de lait cru de chèvres du Rove élevées dans les Bouches-du-Rhône, est prisé des chefs de la région, notamment Gérald Passédat, et de nombreux consommateurs. Face aux excès commis, visant à mettre sur le marché des produits qui n'ont rien à voir avec la véritable brousse du Rove, les producteurs fermiers de cette dernière ont entamé une procédure afin d'obtenir la classification en AOC puis en AOP (déclinaison européenne de l'AOC). J'en rêve en omelette ou sur des pâtes et m'imagine déjà faire un périple marsellais pour en acheter. Une occasion de découvir aussi le MUCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), ouvert depuis un mois...

Une campagne pour faire manger plus de glucides aux Français a déferlé dans les médias le 23 mai dernier. Thierry Souccar, journaliste scientifique, auteur et créateur du site d'information lanutrition.fr, démonte cette campagne, arguments scientifiques à l'appui. Son long article est l'occasion de questionner les préconisations du PNNS (Programme National Nutrition Santé) et d'aborder la notion d'index glycémique dont les chercheurs internationaux demandent à ce que l'usage soit immédiatement généralisé.  Lisez-le sans tarder pour faire le point sur vos connaissances diététiques et savoir pourquoi il ne faut PAS manger plus de féculents. 

Et vous, quels ont été vos coups de cœur du début de l'été ?