Financier 1

Des financiers en forme de madeleines ? Ne vous fiez pas aux apparences !

Il y a belle lurette que je n'ai pas publié de recette ici alors que j'ai l'impression de passer ma vie en cuisine ! J'ai mis le long week-end passé à profit pour faire une crème anglaise... que j'ai ratée sur toute la ligne (vous me donnez votre truc à vous pour la réussir ?). Me retrouvant avec 4 blancs d'œufs sur les bras, j'ai immédiatement pensé à les utiliser pour réaliser des financiers, une petite gourmandise qui ne faisait pas partie de mon répertoire culinaire jusque-là. Lacune réparée, et avec succès cette fois-ci. Mais pourquoi donc n'en avais-je jamais fait avant ? Cette recette mérite en effet de figurer dans la liste de mes recettes FRI (faciles, rapides et inratables) et est parfaite pour le goûter. 

Malgré toute l'admiration que j'ai pour Pascale, du blog C'est moi qui l'ai fait, impossible de suivre sa recette ultra-calorique, qui ne comporte pas moins de 210g de sucre glace et 180g de beurre pour 6 blancs d'œufs. Je me suis donc écoutée (mais si, en cuisine aussi, ça a du bon...) et ai utilisé des ingrédients qui correspondent mieux à mon idée de la pâtisserie, c'est-à-dire du sucre de canne blond non raffiné et et de l'huile d'olive, en prenant pour base la recette de Marmiton, que j'ai néanmoins beaucoup allégée en sucre. Quitte à changer la donne, j'ai aussi décidé d'intégrer un de mes ingrédients fétiches : la farine de riz. Je ne peux que me féliciter du résultat final : fondant sans être gras (contrairement aux financiers que l'on peut parfois trouver en pâtisserie), avec un bon goût d'amandes et une agréable note d'huile d'olive en arrière-bouche. 

Je ne disposais pas de moules à financiers et ai donc utilisé mes moules à mini-madeleines et des moules à petits fours de taille standard. Je recommande la plus grande taille sans hésiter : elle permet de beaucoup mieux profiter du fondant du gâteau que les mini-moules. Pour être sûre de faire plaisir à mes petits gourmands, j'avais inséré un carreau de chocolat (au lait, mais du chocolat noir aurait mieux convenu, je crois) dans chaque financier de grande taille avant cuisson. Ce n'est absolument pas indispensable mais cela a donné un côté ludique à la dégustation, surtout quand les enfants ont enfoncé leurs doigts directement dans le chocolat ! Je ne sais pas si cette recette serait validée dans Le Meilleur Pâtissier mais je n'en ai cure : elle a été applaudie par mon jury à moi !

Financier 3

Financiers à l'huile d'olive (sans gluten)

Pour une quinzaine de grosses pièces ou une quarantaine de petites pièces

* 50g de poudre d'amandes

* 50g de farine de riz

* 70g de sucre de canne blond non raffiné

* 4 blancs d'œufs

* 1 pincée de sel

* 70g d'huile d'olive + 1 c.s. pour les moules (la mienne était une AOC de Nyons)

* carrés de chocolat (facultatif)

1 - Préchauffez votre four à 200°C (cela peut attendre l'étape 4 si vous avez un four qui chauffe vite). 

2 - Disposez vos moules sur une plaque de cuisson et graissez-les à l'aide d'un pinceau trempé dans l'huile d'olive.

3 - Mélangez dans un saladier la poudre d'amandes, la farine de riz et le sucre. 

4 - Montez les blancs d'œufs en neige ferme avec une pincée de sel et ajoutez-les au mélange précédent. 

5 - Ajoutez l'huile d'olive à la pâte et mélangez à nouveau. 

6 - Versez la pâte dans les moules (insérez un carré de chocolat au milieu de chaque moule si vous le souhaitez) et mettez au four de 10 à 20 minutes : 10 minutes pour les mini-moules et 15 à 20 minutes pour les grands. 

7 - Attendez quelques minutes avant de les démouler. 

 

Une surprise vous attend bientôt sur Bulle & Blog ! Pour ne pas la rater, abonnez-vous à la newsletter (tout en haut, à droite) pour être alerté à chaque nouvelle parution. Vous pouvez aussi me rejoindre sur Twitter et sur Facebook