Poire_et_chocolat

Bah, c'est tout ce qui restait !...

C’est bien beau de vous parler de mes bides culinaires, mais vous préféreriez peut-être que je vous livre mes réussites ?! En présentant mon bide n°1, j’avais évoqué une partie de la recette qui avait quand même été un succès : le crumble, adapté de la recette de Fannie Denault dans son dernier livre «C’est pas de la tarte». J’avais donc envie de combiner ce crumble avec une base de fruits toute simple pour un résultat 100% réussi, et c’est chose faite avec ce crumble mêlant poires, noisettes et chocolat.

Je suis d’autant plus contente d’avoir trouvé cette recette que, pendant des années, j’ai été la reine du crumble mais ai lamentablement perdu la main ces derniers temps. Le fait que je n’utilise plus trop de beurre en pâtisserie y est peut-être pour quelque chose… ou pas. En tout cas, ce crumble-ci croustille à souhait sous la dent. Il a cependant un défaut : il est un peu sablonneux, ce qui n’est pas du plus bel effet pour le servir. Je vais tenter des variantes pour remédier à ce problème (et suis ouverte à toute suggestion), mais soyez d'ores et déjà rassuré(e)s : une fois le crumble en bouche, ce défaut est vite
oublié !

Crumble noisettes-chocolat aux poires

Pour 4 personnes

Pour la compote :
* 3 belles poires
* 1 lichette de sirop d’érable (ou de sirop d’agave ou de sucre complet ou de miel, comme bon vous semble !)
* 1 1/2 c.c. d’arôme naturel de vanille (ou de graines extraites d’une gousse de vanille)

Pour le crumble :
* 30 g de farine d’épeautre (ou de farine complète)
* 30 g de flocons d’avoine (ou d’épeautre)
* 30 g de chocolat noir
* 30 g de noisettes
* 1 c.s. de sucre complet
* 30 g de purée de noisettes (ou, à défaut, de beurre)

1 – Pelez les poires et coupez-les en morceaux dans une casserole.
2 – Ajoutez le sirop d’érable et la vanille et faites cuire à feux doux 10 à 15 minutes. Si les poires attachent, ajoutez un couvercle afin de générer du jus.
3 – Pendant ce temps, préchauffez le four à 200°C, concassez les noisettes entières (je les mets dans un sac congélation - pour ne pas en mettre de partout - et les écrase à l'aide d'un pot de confiture) et hachez le chocolat (à l'aide d'un couteau de cuisine).
4 – Mélangez tous les ingrédients du crumble du bout des doigts dans un bol.
5 – Répartissez la pâte sableuse ainsi obtenue sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 5 à 7 minutes (surveillez de près la cuisson afin d’éviter que cela brûle).
6 – Versez la compote (sans le jus) dans un moule à tarte ou un plat à gratin et parsemez le crumble dessus (attendez 1 ou 2 minutes si vous ne voulez pas vous brûler les doigts !). Dégustez tiède ou froid.

NB : La compote peut se préparer à l’avance et se conserver plusieurs heures, voire jours, au frigo. Faites-la alors réchauffer dans le plat au four, en même temps que le crumble cuit.

NB2 : Vous pouvez bien sûr utiliser la base du crumble avec n’importe quel autre fruit en compote. Faites cependant attention que ce fruit se marie avec l’accord noisettes-chocolat.

Et vous, vous l’aimez comment, le crumble ?