Divers_Nov

Cela fait près de 2 mois que je suis rentrée de Santorin et il est grand temps que je vous livre ma recette de spanakopita, la tourte grecque aux épinards que j’aime tant. Pour tout vous dire, l’état de mon estomac, secoué successivement par une toux interminable et une gastro, ne me porte guère à parler cuisine – une situation exceptionnelle chez moi ! Même ma lecture de Julia Child ne me fait pas saliver. Mais je vous l’ai promise, cette recette, et j’ai même fait trois essais ces 6 dernières semaines afin de parfaitement la tester !

Ce que j’aime dans le spanakopita, c’est la présence d’épinards (légumes anti-culpabilité, un peu comme les courgettes) alliés à du fromage, des oignons et de l’ail. Entourée de filo, la préparation s’habille de croquant. Ce qui m’a déçue, au fil de mes trois recettes, c’est le côté un peu fade de l’appareil. J’ai eu beau augmenter la quantité d’ail, parsemer généreusement de persil et ne pas lésiner sur la fêta, j’aurais aimé que cet appareil ait plus de peps, soit plus relevé.

Alors, comme Pascale l’a fait fin octobre autour du même légumes, je vous lance un appel, chers lecteurs et chères lectrices : aidez-moi à donner du peps à ma recette ! Il y a cependant une condition : ne pas dénaturer le plat. D’inspiration grecque et végétarienne, je ne veux pas ajouter à cette recette du saumon ou du ras-el-hanout, comme certains l’ont suggéré à Pascale pour sa quiche. Je voudrais juste relever les saveurs originales. Une dernière contrainte : je n’aime pas l’aneth…

Spanakopita (tourte aux épinards)

Pour 4 à 6 personnes

* 450g d’épinards, frais ou congelés
* de huile d'olive
* 1 oignon
* 3 gousses d'ail
* 1 grosse poignée de persil
* de la noix de muscade
* sel et poivre
* 200 g de fêta et 50 g de ricotta, ou 250 g de fêta (ou plus encore selon votre goût)
* 2 œufs
* 8 feuilles de filo

1 – Préchauffez le four à 180°C.
2 – Hachez l’oignon et les gousses d’ail et faites-les revenir dans l’huile d’olive jusqu’à ce que les oignons soient transparents.
3 – Hachez les épinards s’ils sont frais (ce n’est pas nécessaire s’ils sont congelés) et le persil, et ajoutez-les dans la casserole.
4 – Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que les épinards aient rendu toute leur eau. Laissez tiédir
5 – Dans un saladier, battez les œufs et ajoutez la fêta émiettée, la ricotta, le sel (mais pas trop), le poivre et la noix de muscade. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
6 – Ajoutez les épinards dans le saladier et mélangez.
7 - Dans un moule enduit préalablement d’huile d’olive, superposez 4 feuilles de filo, chacune badigeonnée d’huile d’olive (pour le croustillant final).
8 - Étalez la préparation aux épinards sur les feuilles de filo et recouvrez de 4 autres feuilles de filo badigeonnées d’huile d’olive.
9 – Faites cuire 40 minutes au four.

Kali orexi (bon appétit) et à vos suggestions !

NB : Les feuilles de filo séchant facilement à l’air, il ne faut pas les déballer trop à l’avance. Manipulez-les avec précaution et n’hésitez pas à les couper (avec des ciseaux) à la taille de votre plat (afin qu’elles dépassent un peu mais pas trop
NB2 : Vous pouvez également faire des spanakopita individuels en pliant chaque feuille de filo en triangle.
NB3 : Plusieurs recettes préconisent d’inciser le dessus de la pâte en faisant des motifs de losanges. Je ne m’y suis jamais risquée, ne voyant pas comment ne pas déchirer la pâte. Si vous savez comment faire, dites-le moi !
NB4 : Ce spanakopita se conserve plusieurs jours au frigo. Je ne pense pas qu'il puisse se congeler, en revanche.